top of page

Concerts à venir

Léopold Ier à Vienne

Concert - 7 juillet 2024

Léopold Ier fut l'empereur ennemi-juré de Louis XIV. Tout comme sur le champs de bataille, sa cours rivalisait la splendeur du Roi Soleil.
Ce concert restitue les musiques qui accompagnèrent sa vie, de sa naissance avec un motet de la nativité écrit par son propre père, vous retrouverez les œuvres qui marquèrent ses noces, la naissance de son fils et même un requiem composé de sa propre main et dédié à sa défunte épouse.

Schola Musica Vera
Paroisse Saint-François d'Assise - Paris

P1000098_Moment_edited_edited_edited.png

Charpentier et L'italie

Concert - 12 novembre 2024

À la fin des années 1660, le jeune compositeur Marc-Antoine Charpentier âgé de tout juste 17 ans entreprend un voyage initiatique à travers l'Italie. À son retour en France quelques années plus tard, c'est un chanteur et compositeur accompli, avec dans son catalogue d’œuvres une grandiose messe à quatre chœurs, composée probablement à Rome, ou bien juste après être rentré au pays.
Qu'a-t-il bien pu entendre et découvrir en Italie pour entreprendre la composition d'une telle œuvre ?
Ce concert retrace les influences directes de l'Italie sur Charpentier, avec une étape obligée au Vatican où la polychoralité était une pratique commune et standardisée, mais aussi un passage à Venise, où les compositeurs locaux ont grandement contribué à la diffusion et à l'enseignement d'un des styles musicaux les plus grandioses du XVIIe siècle.

Maîtrise de Paris
Choeur et académie de l'opéra Royal de Versailles

Chapelle Royale - Château de Versailles

La Cène
Léonard de Vinci

Concert - 23 mars 2024

Dans les années 1490, les Sforza, princes de Milan, sont au faîte de leur gloire. À la tête d'une des plus grandes cours musicales d'Europe, ils parrainent l’ensemble des arts et font venir de loin les plus importantes personnalités artistiques de leur temps.

C'est ainsi que Léonard de Vinci réalise sa mythique fresque, L'Ultima Cena, dans le futur mausolée des ducs de Milan.

À travers la musique milanaise de la fin du XVe siècle, ce concert est une évocation sonore de ce chef-d’œuvre pictural. Les lamentations propres à la liturgie de la Semaine sainte font écho à la Missa Galeazescha dédiée aux Sforza. Le concert sacré est précédé d'un moment de musique profane, où des chansons et interludes musicaux suggèrent le paysage sonore d'un banquet princier. Enfin, le Laudaire de Milan clôt le spectacle par une scène en langue vernaculaire décrivant les derniers instants du Christ.

Última_Cena_-_Da_Vinci_5.jpg
bottom of page